Project Description :

L’équipe de Summerside crée un logiciel de paiement de calibre mondial

 

– Worklinks attire les partenaires nationaux et mondiaux

Par Margaret Magner

 

En 2008, lorsque Anil Chawla cherchait le bon endroit pour développer un logiciel de paiement en ligne à la fine pointe de la technologie, il a découvert des occasions dans plusieurs provinces canadiennes. En tant que jeune entrepreneur et diplômé en génie informatique de l’Université de Carleton, il avait établi ses bureaux à Toronto et créait des logiciels avancés liés au paiement pour Kraft Canada et Ceridian Canada Ltd. Enthousiaste à l’idée de passer du conseil d’entreprise au développement de logiciel, M. Chawla a choisi Summerside, à l’Î.-P.-É., pour créer sa toute dernière innovation – la suite de produits de paiement Worklinks.

 

« L’Î.-P.-É. était de loin la province la plus propice aux affaires, car il y a moins de bureaucratie et tous les niveaux du gouvernement ont tous donné leur accord pour promouvoir notre projet, » dit M. Chawla. « Nous avions aussi un employé de l’Î.-P.-É. pour nous guider. » Huit ans plus tard, une équipe d’analystes d’entreprise et de développeurs de logiciel du Centre Holman, un site historique à Summerside, a créé une application en nuage qui crée de l’intérêt chez les chefs de file de l’industrie internationale.

 

Worklinks fournit aux entreprises des solutions conviviales en continu qui optimisent tout le procédé de paiement et qui permettent un traitement juste et efficace du paiement. Très personnalisable, il respecte les exigences légales des 13 provinces et territoires du Canada. « Nous voulons nous assurer que les gens reçoivent leur chèque de paye à temps, ce qui peut être difficile pour les entreprises qui offrent un paiement complexe pouvant comprendre un régime de retraite, des déductions au titre des REER et des salariés à temps plein à un taux horaire, » dit Aaron Brown, analyste d’entreprise principal de Worklinks Summerside. M. Brown est responsable de créer des moyens d’effectuer un transfert de fonds pour les remises gouvernementales et un dépôt direct dans le compte bancaire de l’employé à partir du système de paiement Worklinks. Cette innovation a récemment obtenu une bourse du Development and Commercialization Fund de l’Î.-P.-É. pour les projets prêts pour une production commerciale complète.

 

Worklinks a été fondé en tant que complément à un produit de sa société filiale Pendylum, qui fournit une suite pour la gestion de la main-d’œuvre des ressources humaines qui comprend un horaire et un chronométrage. La reconnaissance importante de Worklinks en tant que chef de file dans la distribution de solutions de paiement canadien est devenue l’élément principal de l’entreprise qui prévoit intégrer les deux systèmes.

 

NGA Human Resources, un intégrateur global, s’est associé à Worklinks pour le traitement du paiement régulier ou de la pension pour ses clients multinationaux ayant des employés canadiens, ce qui inclue des firmes pharmaceutiques mondiales importantes, une entreprise pour la santé des animaux et un éditeur éminent. « C’est remarquable lorsqu’une entreprise comme NGA, avec des clients dans 145 pays parmi les cinq continents, choisit une entreprise relativement petite comme Worklinks en tant que solution de paiement canadien, » dit M. Chawla. « Puisque nous sommes plus petits, nous devons trouver un moyen de nous distinguer. » Worklinks est en train de finaliser un autre partenariat avec l’une des plus grosses entreprises canadiennes de gestion de la pension qui aurait le potentiel d’augmenter considérablement la taille de Worklinks et le nombre de ses employés.

 

« En cinq ans, nous prévoyons une croissance de 50 pour cent pour l’entreprise grâce à une embauche importante à l’Î.-P.-É., » dit Chawla. « J’ai déjà effectué le transfert de certaines personnes de Toronto vers Summerside parce qu’elles préfèrent le mode de vie qui y est offert. » L’entreprise embauche activement grâce au Collège Holland, l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard et le programme de mentorat pour les étudiants de SkillsPEI. « Worklinks a été développé à l’Î.-P.-É. grâce au talent local, » dit M. Chawla. « Nous n’avons pas l’intention de partir. »

 

Margaret Magner, Ph. D. est journaliste indépendante à Charlottetown (www.magnerink.com).

Project Details :

  • Date : octobre 19, 2016

  • Category : Étude de cas

Share Project :