Project Description :

Chaque enfant peut devenir un lecteur confiant

  • Des femmes entreprenantes ont créé un outil en ligne qui permettra à des enfants du monde entier d’apprendre à lire et à écrire

Par Margaret Magner

 

Étant donné que 42 pour cent des Canadiens adultes sont analphabètes, faire la promotion d’une éducation précoce chez les enfants est impératif. La technologie éducative est une industrie naissante, avec des entreprises en démarrage innovatrices qui conçoivent des outils numériques qui personnaliseront l’apprentissage selon les besoins des jeunes élèves. En tête de ce mouvement, on trouve Ooka Island inc., fondée à l’Î.-P.-É., avec son Adaptive Reading Platform™ qui combine des algorithmes d’apprentissage adaptés à des méthodes de lecture scientifiquement éprouvées ciblant les enfants de quatre à sept ans. Sur l’île fictive Ooka Island, les enfants se créent un avatar virtuel qui vivra une aventure 3D afin d’aider les elfes d’Ooka à apprendre à lire à l’aide de 85 livres numériques, 24 niveaux d’aventure interactive et plus de 80 heures d’apprentissage individuel. La recherche démontre qu’un enfant qui visite Ooka Island pendant 30 minutes, trois fois par semaine, deviendra un lecteur confiant en un an.

 

Ce sont des femmes entreprenantes qui sont au cœur du développement de ce produit. Ooka Island est le point culminant d’une mission qui dure depuis 40 ans pour l’éducatrice de l’Î.-P.-É. et chercheuse Dr Kay MacPhee afin d’éliminer l’analphabétisme et d’apprendre à lire à tous les enfants. Inspirée par son fils complètement sourd, elle a créé des techniques qui permettent aux malentendants de développer leurs compétences langagières, puis elle les a appliquées avec succès à d’autres lecteurs en difficulté. Son programme SpellRead, reconnu par le département de l’Éducation des États-Unis comme l’outil #1 pour l’intervention en lecture chez les adultes, a été acheté par Kaplan K-12 en 2006. En 2008, MacPhee a établi un partenariat avec l’auteur pour enfants Jim Barber pour créer Ooka Island inc., exploitant l’intérêt des enfants pour les jeux numériques afin de créer une expérience d’alphabétisation précoce.

 

Kelly Shaw a découvert Ooka Island en évaluant des entreprises en démarrage ayant beaucoup de potentiel au District de la découverte MaRS de Toronto. Elle était alors V.-P. de la stratégie numérique pour Pearson North America. « Ce projet respectait tous mes critères – un jeu adaptatif, centré sur la recherche, avec des résultats d’apprentissage basés sur une pédagogie solide. » Mme Shaw est maintenant PDG de l’entreprise, dirigeant un plan de développement qui permettrait de créer des versions espagnoles, françaises et portugaises d’Ooka Island, d’adapter le jeu aux adultes et d’appliquer les concepts d’apprentissage à d’autres sujets, apprendre à compter par exemple.

 

Aujourd’hui, Adaptive Reading Platform™ a 35 000 abonnés répartis dans 33 pays et sa publicité s’adresse directement aux parents, aux communautés et aux écoles. Le logiciel offre un rapport régulier du progrès de l’élève dans sa maîtrise des cinq compétences de base de la lecture. « L’apprentissage précoce est un investissement à long terme, » explique Mme Shaw. « Chaque dollar dépensé maintenant en économisera sept plus tard. »

 

L’équipe de gestion principale de Ooka Island est principalement composée de femmes – un fait encore remarquable dans le secteur des TIC. « Ce n’était pas prévu, » dit Mme Shaw. « Nous avons engagé les meilleures personnes possible et notre directeur de la technologie est un homme. Lorsqu’une femme a un poste de direction, cela attire tout simplement d’autres femmes vers l’entreprise. » Mme Shaw soutient activement la présence des femmes dans le domaine technologique.

 

Dr MacPhee est toujours inspirée par le lien entre l’alphabétisation et la croissance économique : la recherche indique que savoir bien lire à l’âge de 7 ans est un facteur important de succès. « Nous aidons les enfants de façon générale, mais je ne veux surtout pas abandonner les enfants de Ooka Island, » dit-elle. « Nous essayons de trouver une façon d’offrir Ooka Island à chaque enfant de l’Î.-P.-É. Ce serait un merveilleux héritage. »

 

Margaret Magner, Ph. D. est journaliste indépendante à Charlottetown (www.magnerink.com).

 

Project Details :

  • Date : novembre 2, 2016

  • Category : Étude de cas

Share Project :