Project Description :

Croissance rapide pour Accreon à l’Î.-P.-É. et de nouveaux emplois à venir

– La « façon de faire de l’Atlantique » fait toute la différence pour les entreprises

Par Margaret Magner

 

« Il y a de fortes chances que si vous voulez travailler dans le domaine des TIC, vous serez engagé, » dit Doug Stewart, V.-P. des opérations chez Accreon Inc., une firme offrant un service complet de technologie et des conseils pour les entreprises ayant son siège à Boston qui a doublé sa main-d’œuvre à Charlottetown depuis l’ouverture en 2012. Fondé avec un seul employé, le bureau de Charlottetown se développe rapidement, avec neuf nouveaux employés sur place et neuf autres à recruter, faisant grimper la main-d’œuvre de l’Î.-P.-É. à 36 personnes en tout juste quatre ans. Certains sont des insulaires rapatriés, qui arrivent de l’Ontario et la Nouvelle-Écosse; d’autres sont des travailleurs locaux ou des nouveaux venus avec leur premier emploi canadien. Les avantages du mode de vie de l’Î.-P.-É. et la capacité de travailler à distance sur des projets de conseil d’équipe – la plupart en santé – de l’Ontario à la Californie sont une incitation importante. « Avec les relations et la technologie d’aujourd’hui, » dit M. Stewart, « personne n’a besoin d’être tout le temps sur place. »

 

Angela Lawlor, analyste d’entreprise et directrice principale du bureau de Charlottetown, est retournée à l’Î.-P.-É. pour se rapprocher de sa famille et pour élever ses enfants. « Au début, c’est mon père qui m’a poussée vers les TIC, » dit-elle. « Il a observé la croissance du marché et les occasions. » Avec un baccalauréat en administration et en technologies de l’information et un doctorat en informatique de la santé, elle est l’une des nombreuses femmes qui reconnaissent la diversité des emplois en TIC qui intègrent la gestion de projet, l’analyse, la résolution de problèmes et la collaboration. L’entreprise est en train de bâtir des relations postsecondaires locales — a récemment engagé un diplômé du Collège Holland — et a accueilli des élèves du primaire pour qu’ils comprennent rapidement ce que sont les TIC. « Il est important que les élèves, leurs enseignants et leurs parents voient notre potentiel, » dit M. Stewart. « Ils ne seront pas enfermés derrière quatre murs toute la journée à programmer. »

 

La plupart des affaires de Accreon se concentrent sur l’intégration de la santé de l’Amérique du Nord par un partage de l’information. Cette interopérabilité est vitale pour réduire le gaspillage, les coûts et l’inefficacité. « Elle est primordiale à des soins de qualité, » dit Michael Lavigne, V.-P. principal des ventes et du marketing, qui s’occupe du marché de l’Amérique du Nord. « Des centaines de vies pourraient être sauvées chaque jour grâce à un meilleur échange de l’information, avec des données pertinentes offertes et reçues à temps. »

 

La croissance rapide de Accreon à l’Î.-P.-É. révèle son développement concerté sur le marché international. Avec des bureaux à Charlottetown, Fredericton, Toronto et Boston, et des clients de Halifax à Los Angeles, elle cherche particulièrement à augmenter sa part du marché américain. L’entreprise est en bonne voie de doubler sa taille avec 300 employés d’ici la fin de 2017. En cinq ans, elle prévoit un revenu annuel de 50 millions $ et un personnel de 500 à 700 personnes.

 

Un avantage important d’une entreprise est la qualité de ses équipes de conseillers de l’Atlantique. « Il y a une façon de faire des affaires hors pair en Atlantique. Nos clients de l’Amérique du Nord en ont conscience et le mentionnent constamment, » dit M. Lavigne, qui est aux États-Unis de 4 à 5 jours par semaine. « La qualité du travail et du service à la clientèle, ainsi que la détermination à faire le bon choix chaque fois nous distinguent des autres. Nous sommes très fiers de ce que nous faisons à l’Î.-P.-É. »

 

Margaret Magner, Ph. D. est journaliste indépendante à Charlottetown (www.magnerink.com).

Project Details :

  • Date : octobre 19, 2016

  • Category : Étude de cas

Share Project :